L’activité de fabrication des conserves des produits de la mer consiste en la combinaison du conditionnement dans des récipients hermétiquement scellés et d’un traitement thermique suffisant pour en garantir la stérilité commerciale.

La conservation des poissons au Maroc remonte à plusieurs siècles. Selon certains historiens, les premières usines de fabrication de conserves de sardine ont fait leur apparition pendant la première guerre mondiale.

Cette activité a connu un grand développement au fil des années, grâce à l’amélioration des technologies de fabrication, à la richesse des eaux marocaines en poisson, notamment la Sardina Pilchardus Walbaum et à l’innovation et la diversification des produits.

C’est ainsi que la conserve de poisson marocaine a pu conquérir plusieurs marchés internationaux et place le Maroc en tant que premier exportateur mondial de la sardine en conserve.

 

La fabrication des conserves de poisson concerne 44 Unités localisées surtout à Safi (20) et Agadir (12). En 2012, ces unités ont produit 152.225 Tonnes de conserves de poisson.

Les exportations des conserves, tout produit confondu, ont chiffré une valeur de 4 294 millions de Dhs, destinées principalement aux marchés africains, l’UE et du moyen orient.

 

Principales destination des exportations des conserves marocaines en valeurs

Type de diagramme de fabrication de conserve de pélagique

Réception de poissons
>
Etêtage et éviscrération
Sardine et maquereau entier
Saumurage
>
Emboitage
>
Cuisson et égouttage
>
Thon et maquereau en filet
Blanchiment
>
Egouttage
>
Grattage filetage
>
Emboitage
>
Jutage (ingrédients)
>
Sertissage
>
Lavage des boites
>
Stérilisation
>
Refroidissement

Évaluer cet élément
(0 Votes)