Grâce à notre savoir faire : votre poisson est notre passion

 

La valorisation des produits de la mer au Maroc date de plus d’un siècle ; une longue histoire ponctuée d’empreintes importantes qui ont marqué son évolution au cours des décennies.

L’industrie de valorisation des produits de la mer marocaine a commencé dans les années 1920, avec quelques unités de fabrication des conserves de sardine et s’est diversifiée au fil du temps sur plusieurs activités de valorisation, développant une notoriété à l’échelle nationale et internationale et permettant une large offre en produits de la mer.

Tout au long de cette évolution, les professionnels marocains ont su accumuler un savoir-faire industriel combiné à la disponibilité des produits de la mer de bonne qualité et positionnent ainsi le Maroc comme premier exportateur de la sardine en conserve, troisième producteur de semi conserves d’anchois et d’Agar Agar.

Le savoir-faire marocain c’est aussi :

 

Une bonne sélection des matières premières

Nos industriels savent bien que la qualité de la matière première et de tout autre ingrédient influence la qualité des produits finis élaborés. C’est pour cela, qu’ils donnent une grande importance à l’étape de réception et y associe une main d’œuvre spécialisée, formée et bien expérimentée qui se charge d’accepter ou de rejeter le lot.

Cette main d’œuvre qualifiée connait chaque espèce pêchée et ses différents états de dégradation et peut se prononcer très rapidement sur son état de fraicheur à travers l’analyse organoleptique de la texture, la couleur, l’odeur, les yeux, les branchies, les écailles, …etc.

A ce contrôle organoleptique, s’ajoutent les contrôles de la température, des conditions de transport, des documents de traçabilité, des emballages ainsi que des analyses effectuées dans des laboratoires équipés de matériels les plus modernes pour définir la qualité physique, microbiologique et chimique de chaque lot de matière première.

 

Une expertise technique

Ce n’est pas un hasard si le secteur industriel de valorisation des produits de la mer est classé parmi les industries alimentaires les plus modernes et les plus performantes :

Le secteur des industries de la pêche est très réglementé au Maroc. L’exercice d’une activité de valorisation des produits de la mer nécessite l’obtention d’un agrément auprès du Département de la pêche Maritime après avis de l’Office Nationale de la Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA). Un agrément qui nécessite entre autres, le respect d’une série d’exigences en matière d’emplacement, de construction, d’outil de production, de qualité et nature des équipements, des caractéristiques techniques et des paramètres de production, ainsi que des exigences relatives à la qualité sanitaire du produit en imposant la mise en place d’un plan d’autocontrôle selon le système HACCP.

Les professionnels, pour la modernisation de leurs unités, se sont dotés de tous les moyens humains et matériels nécessaires pour se conformer à la réglementation en vigueur et assurer en continu une qualité optimale des produits élaborés.

D’autres industriels, soucieux des normes et des référentiels d’assurance qualité, se sont investi dans d’autres types de certification pour mieux satisfaire les attentes de leurs clients, tels que le PGQ, les normes ISO, BRC, FOS, IFS, …etc.

Derrière ce succès que connaissent nos unités de valorisation et nos produits de la mer, on retrouve des hommes et des femmes qui ont appris dans leurs coutumes, le respect de la mer et de ses espèces marines. Ces vrais professionnels de la mer détiennent tout le savoir-faire nécessaire pour la maîtrise de l’ensemble des paramètres qui définissent la qualité sanitaire, nutritionnelle et gustative des produits de la mer.

Les unités de valorisation comptent dans leur capital humain une main-d’œuvre qualifiée et bien formée pour la conduite des étapes manuelles tel l’éviscération, l’étêtage, le filetage, le salage, le décorticage, le conditionnement, … et un arsenal d’ingénieurs et des gens de maîtrises pour le développement de nouveaux procédés industriels et la maîtrise des paramètres techniques de production, tel que le temps, la température, la pression, la concentration, l’activité de l’eau, ….tout en respectant les conditions d’hygiène et de manipulation les plus strictes.

L’Office Nationale de la Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA), créé en 2009, est un établissement public sous tutelle du Ministère de l'Agriculture et de la Pêcha Maritime.

L'ONSSA est chargé de :

  • Assurer la protection sanitaire du patrimoine végétal et animal national et contrôler les produits végétaux et animaux, y compris les produits de la pêche, à l'importation, sur le marché intérieur et à l'exportation;
  • Délivrer les autorisations ou les agréments sanitaires, selon le cas, des établissements dans lesquels les produits alimentaires et les denrées destinées à l'alimentation des animaux sont produits, fabriqués, traités, manipulés, transportés, entreposés, conservés ou mis en vente;
  • Emettre son avis en ce qui concerne la conformité sanitaire des établissements de pêche maritime avant leur agrément;
  • Autoriser et/ou enregistrer les exploitations d'élevage.
 

 

Lien vers :


www.onssa.gov.ma
Évaluer cet élément
(0 Votes)