Le corail rouge bénéficie d’une protection internationale, la convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe (convention de Berne du 19 septembre 1979) et le protocole relatif aux aires spécialement protégées de la Méditerranée et à la diversité biologique de la Méditerranée.

Le Maroc a ratifié la convention de Berne en 2002 et a signé le protocole de Barcelone le 10 juin 1995, et a établi une réglementation nationale de la pêche de corail.

 

 

Mesures de gestion

Le plan d’aménagement du corail fixe :

  • L'effort de pêche par la limitation du nombre de navires ;
  • Les quotas de capture ;
  • Les périodes de pêche par zone.

 

Références juridiques

  • Décret n° 2-04-26 du 6 Hija 1425 (17 Janvier 2005) fixant les conditions et les modalités de pêche du corail ;
  • Arrêté du ministre de l'agriculture, du développement rural et des pêches maritimes n° 2655-06 du 21 Choual 1427 (13 Novembre 2006) réglementant la pêche de corail rouge dans la zone maritime dite «Tofino» située au large d'Al Hoceima ;
  • Arrêté n° 1566-10 du 29 Joumada I 1431 (14 Mai 2010) réglementant la pêche de corail rouge dans la zone maritime située entre Cap Spartel et Larache.
Évaluer cet élément
(0 Votes)