Le plan d’aménagement de la pêcherie des requins a pour objectif la préservation de ces espèces. Les mesures de gestion établies concernent la conservation et la gestion de ces espèces, le suivi des activités de pêche des navires les ciblant et l’établissement de la traçabilité commerciale des huiles de foie et des ailerons de requins.

 

 

Mesures de gestion

  • Protéger les stocks de requins qui sont situés au sommet de la chaîne trophique et qui participent à la régulation entre les espèces proies ;
  • Interdire le ciblage des espèces de requins de fond et de surface ;
  • Interdire la pêche, la détention à bord, le transbordement, le débarquement, le stockage et la vente d’une partie ou de la totalité de la carcasse des 3 espèces suivantes: le requin marteau (famille des shyrnidae), le requin océanique (Carcharhinus longimanus), et le requin renard à gros yeux (Alopias superciliosus) ;
  • Interdire le traitement et la manipulation à bord des espèces de requins de fond et de surface notamment l’extraction des foies et l’enlèvement des ailerons (fining) ;
  • Identifier les requins capturés par espèce (ventilation par espèce) au lieu de regrouper toutes les espèces débarquées dans le groupe des requins et squalidés.

 

Références juridiques

  • Décision visant la conservation des espèces de requins dans les eaux marocaines mise en place depuis 2009 (de 2009 à 2011). Elle a permis la mise en œuvre des mesures visant la préservation de ces espèces (seuil de capture ne dépassant pas 5%, interdiction de ciblage de ces espèces, interdiction de traitement (éviscération et enlèvement des ailerons), …) ;
  • Arrêté ministériel (n°1654-12 du 09 avril 2012) visant l’interdiction temporaire de pêche de trois espèces de requins : le requin marteau, requin océanique et requin renard à gros yeux ;
  • Les dispositions et mesures des ORGPs (FAO, ICCAT, CGPM, ACCOBAMS,…) et des plans d’action de la FAO.
Évaluer cet élément
(0 Votes)