Le plan d’aménagement de la pêcherie crevettière, mis en place depuis le 1er janvier 2011 et révisé pour la campagne 2013, vise à garantir le redressement du stock des crevettes et assurer une exploitation rationnelle et durable de cette ressource. Ceci, à travers la révision du mode de gestion actuel et son adaptation aux spécificités de la pêcherie et aux particularités de chacun des segments de pêche impliqués dans la pêcherie (la flotte hauturière et côtière). Ce plan introduit des mesures d’urgence à court terme et d’autres mesures à long terme.

 

 

Mesures de gestion

Les principales mesures à court terme concernent la protection des zones de ponte et des zones de recrutement des crevettes par un arrêt de l’activité de pêche et l’instauration de zones de cantonnement. Le plan fixe :

  • La zone de pêche autorisée ;
  • Les espèces aménagées ;
  • La distance de la côte autorisée ;
  • Les périodes et zones de fermetures de la pêche ;
  • Les engins de pêche autorisés ;
  • La taille autorisée.

Les mesures à long terme, quant à elles, viendront consolider les mesures d’urgence précitées, à travers la mise en place d’un système de quota applicable à tous les navires opérant dans la pêcherie crevettière.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)