Les poissons blancs désignent plusieurs espèces de poissons démersaux. Les espèces les plus commercialisées au Maroc sont les dorades, le sar, la sole, le pageot, le merlu, le saint pierre, …etc.

 

Saint pierre : Zeus Faber

Le Saint-Pierre, poisson noble qui a le corps très haut et fortement comprimé latéralement, d’une longueur commune de 10 à 50 cm et maximale jusqu’à 68 cm. Le corps est de couleur grise, doté des reflets bruns et dorés et une grande tache noire cerclée ornant le milieu des flancs. Les nageoires dorsales et caudales sont dotées d'une double rangée de scutelles osseuses à leur base.

 C’est une espèce qui vit en solitaire ou en petits groupes pour les juvéniles. Elle est démersale côtière jusqu'à 400 mètres de profondeur mais plus abondante entre 150 et 300m sur les prairies et les fonds vaseux.

Merlu commun : Meluccius Merluccius

Le merlu commun a une forme très effilée, de couleur grise bleutée, des flancs plus clairs et le ventre blanc argenté.

La tête est volumineuse et pointue munie de yeux relativement gros. Elle a deux nageoires dorsales qui ne comprennent que des rayons souples, la première nageoire est triangulaire et courte alors que la seconde est longue. La nageoire anale est également très longue.

Elle a une taille commune de 12 à 60 cm et maximale jusqu’à 130 cm.

C’est une espèce démersale qui fréquente des profondeurs de 70 à 370 m, elle est très connue sur les bords du talus continental.

Sar à grosses lèvres : Diplodus cervinus cervinus

Appelé aussi  Boubradaa, Sargho, Berdeil, Aberdag ou Sar tambour, c’est une espèce de la famille des sparidés qui se caractérise par de grosses lèvres blanchâtres, une bande sombre traversant l’œil et  5 barres sombres sur le dos.

Sa taille commune est de 20 à 35 cm et sa taille maximale est de 55 cm.

C’est une espèce démersale de fonds rocheux et vaseux de 25 à 300 m de profondeur. Elle est plus abondante à moins de 100 m.

 


Sar à museau pointu : Diplodus puntazzo

Appelé aussi Boubradaa  ou Sargho, il se caractérise par la présence de 6 ou 7 rayures verticales très sombres alternant 7 rayures plus claires et une tache sombre qui forme un anneau sur le pédoncule caudal.

C’est un poisson de 15 à 30 cm de longueur commune, pouvant atteindre 60 cm maximum.

C’est une espèce grégaire, démersale côtière de fond sableux et rocheux jusqu’à 150 m de profondeur. Les jeunes vivent dans les flaques littorales et pénètrent en eaux saumâtres et les adultes se tiennent dans la zone des brisants.

 


Sar commun : Diplodus sargus sargus

Ce poisson a un corps relativement haut et comprimé latéralement avec une tête petite par rapport au corps.

Il se caractérise par la présence d’une dizaine de lignes transversales grises sur le dos et le haut des flancs, la présence d’une bande noire qui traverse la nageoire caudale et la présence d’une tache caudale qui n’atteint pas le bord inférieur.

 C’est une espèce hermaphrodite, de taille commune de 15  à 30 cm et de taille maximale de 45 cm.

Poisson démersale de fonds rocheux et sableux, il vit près des rochers jusqu’à 50m de profondeur.

Les jeunes, euryhalins, pénètrent en eaux saumâtres  et les lagunes en printemps et retournent en mer en automne, sur les fonds d’herbiers.

 

 

 


Sar commun du Maroc : Diplodus Sargus Typicus Cadenat

Appelé également Boubradaa, Sargho, Charghi, Hambal, sa taille commune peut atteindre jusqu’à 25 cm et maximale 45 cm, il a les caractéristiques du sar commun, mais il se distingue par la présence de 9 bandes alternativement claires et sombres.

C’est une espèce démersale côtière de fonds rocheux peu profonds jusqu’à 100 m de profondeur mais plus abondante à 50 m.

 


Sar à tête noir : Diplodus vulgaris

Appelé également Saghro, Boubradaa ou Addad. Il se différencie des autres Sar par la présence d’une large bande noire sur la nuque de la dorsale à l’insertion des pectorales  et une tache sombre sous forme d’anneau sur le pédoncule caudal. Plusieurs lignes dorées horizontales  sont également présent sur le dos.

Sa taille commune est de 18 à 25 cm et maximal jusqu’à 45 cm.

C’est une espèce démersale littorale de fonds rocheux ou sableux jusqu’à 200 m de profondeur.

Dorade grise : Spondyliosoma Cantharus

Appelée également Griset, Zigzag. C’est un poisson a le corps  ovale comprimé latéralement et symétrique dorso-ventralement. De couleur gris-argenté, plus clair sur le ventre avec des lignes longitudinales discontinues, jaunes dorés plus ou moins marquées.

Elle mesure de 20 à 30 cm de taille commune jusqu’à 60 cm maximum.

Elle est  démersale de fonds rocheux, sableux ou d’herbiers. L’habitat des adultes se situe de la côte jusqu’à 300m de profondeur alors que les juvéniles descendent jusqu’à 50m de profondeur

. 


Dorade royale : Sparus Aurata

La daurade royale a un corps de couleur gris-argent, haut et comprimé latéralement avec une large tache noire à l’origine de la ligne latérale et une bande dorée entre les yeux, d’où son surnom de « Belle aux sourcils d'or ».

Elle a une taille commune de 20 à 50 cm et maximale jusqu’à 75 cm.

 C’est une espèce démersale, vivant sur les fonds d’herbiers, sableux et rocheux et dans les zones de brisants. L’habitat des adultes se situe de la côte jusqu’à 200 m de profondeur et celui des juvéniles jusqu’à 30m de profondeur.


Dorade rose : Pagellus Bogaraveo

Le corps est légèrement plus trapu. Ses yeux sont de grande taille ce qui lui a valu le surnom de «Gros-yeux ».

 Elle est essentiellement reconnaissable grâce à la grosse tache noire située à la naissance de la ligne latérale, en haut et en arrière de l'opercule et des nageoires de couleur rose plus ou moins vif.

Sa taille commune est de 15 à 50 cm, maximale jusqu’à 70 cm.

C’est une espèce démersale qui affectionne les fonds variés (roche, sable, vase), elle vit à la surface jusqu’à 800 m de profondeur. Les juvéniles sont plus côtiers, les adultes vivent sur la pente du talus continental.

Pageot commun : Pagellus Erythrinus

Appelé également Coq rouge, Brecha, Amzough, Breka, Cachoukou, Pargo , Boubrahim.

Il a le corps moyennement haut et comprimé latéralement, d’une taille maximale de 90 cm et de taille commune de 20 à 50 cm. La tête est assez volumineuse et plutôt pointue avec des nageoires pectorales très développées.

Le pageot commun est de couleur rose argentée, parsemé de petits points bleus sur le dos et le début des flancs. Son ventre est blanc-argenté et le dessus de sa tête est plus sombre que le reste de son corps. Ses nageoires sont roses pâles translucides.

Cette espèce se caractérise par la présence de taches rouges sur le bord supérieur de l'opercule et à la base des pectorales.

C’est une espèce démersale des fonds variés (roches, graviers, sable, vase) qui vit jusqu’à 320 m de profondeur mais plus abondante entre 20 et 100 m. Les individus âgés sont plus abondants au large tandis que les juvéniles sont plus prêts des côtes.


Pageot à tache rouge : pagellus bellottii bellottii

Appelé également Besugue, il est de couleur rouge argentée, plus ou moins lumineux, il se distingue des autres pageots par les petites taches bleues disposées en lignes horizontales le long des rangées d'écailles de côtés, et par une tache rouge sombre à l’origine de la ligne latérale et sur le bord de l’opercule.

C’est une espèce démersale qui se déplace en bancs et fréquente les fonds durs et sableux, jusqu’à 250 m de profondeur.


Pageot acarné : pagellus acarne

Appelé également Besugo, Bokha, Boubrahim, petit pageot, ou pageot blanc, c’est une espèce qui mesure de 10 à 25 cm et maximum 36 cm, il a une couleur grise-beige à reflets rosés et ses flancs sont gris clairs argentés.

Son ventre est blanc, sa nageoire anale contient 9 ou 10 rayons, il se distingue par la présence d’une tâche rouge-noirâtre au niveau de l’aisselle de la nageoire pectorale et une ligne latérale droite très claire.

C’est une espèce démersale de fonds variés, surtout de sables vaseux et herbiers à pésodonies. Elle fréquente les profondeurs jusqu’à 500 m mais elle est plus abondante entre 40 et 180 m.

Sole commune : Solea Vulgaris Vulgaris

Appelé aussi Lenguado, Hout moussa. C’est une espèce de la famille des Soleidae. Elle a  un corps plat, allongé et ovale, elle a les yeux situés sur une seule face, qui est la face brune avec des taches sombres et des points clairs, répartis sur tout le corps. La face aveugle est blanchâtre.

La nageoire dorsale et anales sont unies à la nageoire caudale par une membrane et parcours toute la longueur du corps.

Cette espèce se distingue par une petite nageoire pectorale très foncée du côté droit tacheté de noir et sa nageoire caudale arrondie et striée d’une bande sombre.

Sa taille commune est de 15 à 45 cm, maximale 70 cm. C’est une espèce benthique de fonds sableux et vaseux. Elle vit dans les eaux côtières, jusqu’à plus de 200 m de profondeur où sa couleur la rendent difficile à déceler.

 

 

 


Sole perdrix : microchirus variegatus

Appelé aussi Hout Moussa, la sole perdrix panachée à la teinte orangée et aux rayures sombres, se caractérise par la taille de la nageoire pectorale du côté aveugle qui est moins développée que celle du côté oculifère.

Sa taille commune est de 12 à 15 cm.

C’est une espèce benthique de fond vaseux ou sableux,  également d’herbiers et de prairies profondes du plateau continental et du talus, elle est abondante entre 80 et 100 m de profondeur.

 


Sole pole : Pegusa lascaris

Appelée également Hout Moussa, Lenguado, Naela ;  La sole pole est une espèce de poissons plats marins appartenant à la famille des Soleidae.

Sa taille commune peut aller jusqu’à 30 cm et maximale jusqu’à 40 cm.

La principale caractéristique du genre Pegusa se trouve sous la face nadirale blanchâtre ; où la narine antérieure est élargie par une série de franges et ressemble à une rosette.  La face zénithale de couleur brune, est couverte de petites taches sombres et de ponctuations claires.

C’est une espèce benthique de fonds sableux et vaseux du plateau continental, plus abondante entre 10 à 50 m de profondeur.

 

 


Sole-langue : cynoglossus canariensis

Appelé également  Langue ou Sandiya, cette espèce a une taille commune jusqu’à 40 cm et maximale jusqu’à 60 cm. Elle se distingue par la présence de trois lignes latérales.

C’est une espèce benthique qui vit sur des fonds sableux et vaseux entre 15 à 300 m de profondeur.

Grondin lyre : trigla lyra

Appelé Robiot, Grondin, Aghounja, c’est un poisson a corps allongé et couvert d'écailles rugueuses.

Il est reconnaissable par sa grosse tête ornée de deux excroissances qui font penser à une lyre, et par des excroissances épineuses qui se trouvent derrière ses oreilles.

Le corps est de couleur rouge orangée avec un ventre clair. Sa taille est de 10 à 40 cm et peut atteindre jusqu’à 60 cm.

C’est une espèce benthique de fond vaseux ou détritiques du plateau continental et du talus qui peut descendre jusqu’à une profondeur de 700 m, mais il est surtout abondante entre 150 et 400 m.


Grondin rouge : Aspitrigla cuculus

Appelé aussi Robiot, Grondin, Elle se distingue par ses écailles de la ligne latérale qui sont très hautes et les pectorales sont plus courtes que chez les autres Grondins et débutent par trois rayons libres.

La coloration générale du corps et des nageoires est d'un rouge assez soutenu parfois orangé. Le ventre et la nageoire anale sont clairs.

Elle mesure entre 10 à 25 cm et maximum 50 cm.

C’est une espèce benthique de fonds variés, elle est abondante entre 50 et 180 m de profondeur et se rapproche des côtes en été.


Grondin perlon : Chelidonichthys lucerna

Aussi appelé Trigle hirondelle ou Robiot. Cette espèce a un corps allongé et comprimé latéralement. Sa taille commune est de 20 à 40 cm et maximale peut aller jusqu’à 70 cm.

La tête cuirassée comportant de fortes épines operculaires et d'autres plus petites sur l'arcade orbitaire hypertrophiée. La ligne latérale est couverte d'écailles simples non modifiées avec l’absence d’écailles axillaires.

C’est une espèce benthique de fonds de sable, de sable vaseux ou de graviers du plateau continental et du talus jusqu’à 300 m de profondeur.

Rascasse rouge : scorpaena scrofa

Appelé aussi Chapon, cette espèce, comme tous les autres rascasses a le corps trapus, la tête massive, couverte de nombreux lambeaux de peau, les yeux sont gros, sa bouche est très large et la queue présente trois bandes sombres.

Cette espèce se caractérise par la présence de lambeaux cutanés sous la mâchoire inférieure et par une tache noire sur la nageoire dorsale.

Le dos et les flancs sont rouges orangés avec de grosses plaques de différents tons qui lui procure un excellent camouflage.

La rascasse rouge peut atteindre jusqu’à 66 cm, sa taille commune est de 20 à 30 cm. C’est une espèce benthique de fonds rocheux ou vaseux du plateau continental et d’herbiers de posidonies. Elle vit de la surface à 370 m de profondeur mais elle est plus abondante entre 20 et 100 m.


Rascasse de fond : Helicolenus dactylopterus

Il est Appelé également Agrab ou Sébasté chévre , il a les caractéristiques identiques à celles des autres Rascasses. Mais les lambeaux cutanés sont absents autour de la mâchoire et très rares sur l'ensemble du corps.

Sa principale caractéristique est son oeil relativement gros et cerclé de jaune pâle.

Sa couleur est rouge vive, la nageoire pectorale possède 8 à 9 rayons libres sur un tiers de leur longueur, et la deuxième nageoire dorsale avec 11 rayons mous ou plus (dernier rayon double).

Sa taille commune est de 15 à 25 cm maximale jusqu’à 45 cm.

C’est une espèce démersale du plateau continental et du talus. Elle fréquente les profondeurs de 20 à 1000 m mais elle est plus abondante entre 100 et 300 m.


Petite rascasse : Scorpaena notata

Cette espèce possède des caractéristiques identiques à celles des autres Rascasses.

Les lambeaux cutanés sont absents autour de la mâchoire inférieure, très courts sur les arcades orbitaires, mais présents sur l'ensemble du corps. Le museau est assez court et les opercules porteurs d'épines.

Elle est de couleur rouge orangé marbrée de plaques brunes, les flancs sont parés de petites taches claires.

Elle mesure de 10 à 15 cm de taille commun, et maximal jusqu’à 24 cm.

C’est une espèce benthique de fonds durs (sable, rochers, graviers, algues) de 15 à 700 m de profondeur, mais plus présente à 300 m.


Rascasse rose : Scorpaena elongata

Le corps est moins trapu que celui des autres Rascasses. Les lambeaux cutanés sont absents sous la mâchoire inférieure, avec la présence d’un lambeau caractéristique assez développé à chaque coin de la bouche.

Le dos et les flancs sont rougeâtres, rosés à rose-orangés, parfois jaunâtres. L'ensemble est marqué de plaques plus sombres et d'autres blanchâtres.

Elle a une taille commune de 20 à 40 cm et maximal jusqu’à 60 cm.

C’est une espèce benthique de fonds rocheux ou vaseux de 75 à 800 m de profondeur.


Rascasse du large : Ponitus kuhlii

Cette espèce benthique caractérisée par des pectorales qui n’atteignent pas l’origine de l’anale a une taille maximale d’environ 52 cm et une taille commune jusqu’à 31 cm.

Elle vit sur des fonds durs du bord du plateau continental, entre 100 et 450 m de profondeur.

Baudroie commune : Lophius piscatorius

Nommée aussi Lotte. C’est un poisson a corps très aplati dans le sens dorso-ventral. Sa tête énorme occupe près de la moitié de son corps, sa peau est totalement lisse et ne possède aucune écaille.

Le dos est brun-jaune ou vert avec des marbrures sombres, les flancs sont clairs et le ventre est blanc. La Baudroie est dotée d'un mimétisme presque parfait.

Sa taille commune est de 20 à 100 cm et sa taille maximale est de 200 cm.

C’est une espèce benthique, qui vit dans les eaux côtières jusqu’à 500 m de profondeur au moins, des fois jusqu’à 1000 m.

Congre d’europe : Conger conger

Appelé également Farkh, Sennour ou Ghrang, C’est une espèce de poisson anguilliforme de la famille des congridés .

De corps très long ovalaire, de section presque ronde, sa peau est recouverte d'un épais mucus, sa tête est légèrement aplatie et l’origine de la nageoire dorsale est légèrement en arrière de l’extrémité des pectorales.

La coloration du congre est variable et dépend souvent de la nature de l'habitat. Le dos et les hauts flancs varient du gris au brun sombre, parfois presque noirs. Les bas flancs et le ventre sont clairs.

C’est une espèce benthique qui vit sur les fonds rocheux et sableux du plateau continental, de la surface à 500 m de profondeur.

Bogue : boops boops

Appelée également Boga ou Targhzalt. C’est une espèce de la famille des sparidés, elle a un corps fusiforme et allongé, d’une taille commune de 10 à 25 cm et maximale jusqu’à 36 cm.

Le corps est de couleur argentée avec 3 à 5 lignes horizontales dorées et une tache brune au dessus de la nageoire pectorale, les yeux sont relativement gros.

C’est une espèce démersale et épipélagique du plateau continental et se déplace en bancs sur des fonds (sable, vase, roche, herbiers) jusqu’à 350 m de profondeur.

Denté du Maroc : dentex maroccanus

Appelé également Sama, Voracé ou Katchouchou. C’est une espèce des sparidés à corps ovale et comprimé, de couleur rougeâtre sur le dos et plus claire sur les flancs avec des reflets argentés.

Cette espèce se caractérise par sa fourche caudale qui est bordée de rouge et l’absence de molaire avec uniquement des dents caniniformes.

Sa taille commune est de 15 à 25 cm et peut atteindre jusqu’à 45 cm.

C’est une espèce démersale de fonds variés. Elle vit de 20 à 250 m de profondeur.


Denté commun : dentex dentex

Appelé également Sabia ou Denti. Il a le corps de forme ovoïde, assez élevé et comprimé, de couleur grisâtre à gris bleuté avec des taches noir sur la moitié dorsale. Les adultes ont le front légèrement arrondi, alors qu’il est plat chez les jeunes.

Ce poisson doit son nom à ses dents caniniformes, qui lui donnent un air agressif.

Sa taille commune est de 20 à 50 cm et maximale jusqu’à 100 cm. C’est une espèce démersale de fonds durs (roches ou conglomérats) du plateau continental jusqu’à 200 m de profondeur, mais surtout entre 15 et 50 m.

Corb : Sciaena umbra

A corps relativement haut et comprimé latéralement. Il se caractérise par l’absence de barbillon mentonnier, par les nageoires pelviennes et anales noires et par la partie inférieure de la caudale bordée de noir.

Sa taille commune est de 20 à 35 cm et maximale jusqu’à 70 cm.

Le Corb vit dans les eaux côtières profondes, de 20 à 180 m, surtout sur des fonds rocheux et sableux. Il pénètre souvent dans les estuaires. Il est plus actif la nuit.

 

Maigre : Argyrosomus regius

Un grand poisson à corps allongé de couleur argentée avec des reflets de bronze, la tête est grande avec de petits yeux, le museau est arrondi et dépasse la mâchoire inférieure.

La ligne latérale forme de gros pointillés argentés, très nettement visibles du haut de l’opercule à la nageoire caudale. La deuxième nageoire dorsale est plus longue que la première.

Sa taille commune est de 30 à 100 cm et maximale jusqu’à 200 cm.

C’est une espèce qui vit sur le plateau continental aussi bien prés du fond qu’en surface et entre deux eaux.Elle vit de 15 à 200 m de profondeur et pénètre également dans les estuaires et les lagunes côtières.

Raie brunette : Raja undulata

Appelé localement Raya, elle a le corps losangique avec les bords antérieurs légèrement sinueux et les extrémités des ailes plutôt arrondies. Le museau est court et obtus. Le corps est prolongé par une queue longue, mince et pointue qui comporte deux nageoires dorsales à son extrémité et une nageoire caudale réduite.

La peau est rugueuse à cause de denticules cutanés et une rangée d’épines sur la médiane dorsale allant jusqu’aux nageoires dorsales.

Cette espèce est de couleur brune à verdâtre et se caractérise par la présence des lignes sombres bordées de petits points blancs et par la présence de deux ocelles claires cerclées de blanc assez rapprochées.

La face ventrale est blanche et l’extrémité de la queue est gris-brun.

Sa taille commune est de 40cm à 60cm et maximale jusqu’à 100cm.

C’est une espèce benthique qui vit à la surface jusqu’à 300m de profondeur sur les fonds meubles et sableux.


Raie lisse : Raja brachyura

Elle est de couleur ocre-brun avec une rangé médiane régulière de moins de 50 boucles très apparentes et permanentes, de la nuque à la première dorsale. Elle se caractérise également par la présence de nombreux petits points sombres jusqu’au bord des disques qui encercles parfois des taches claires formant un anneau mais pas un ocelle.

Sa taille commune est de 40 à 80cm et maximale jusqu’à 125cm.

C’est une espèce benthique, qui vit à la surface jusqu’à 400m de profondeur surtout sur les fonds sableux et dur et sur des vases profondes.


Raie fleurie : Raja naevus

De taille commune de 30 à 50 cm et maximale jusqu’à 70cm. elle se caractérise par la présence de taches ocelliformes sur chacune des nageoires pectorales, nettement noire avec des points et des rayures irrégulières jaunes, une grande plage triangulaire de boucles sur la nuque, quatre rangées parallèles de boucles sur la queue, les médiales prolongés sur le disque.

Rouget-barbet de vase : Mullus barbatus

Appelé localement Rouget. C’est un poisson à corps allongé avec une tête dont la partie frontale est abrupte et courbé au droit des yeux et porte deux barbillons mentonniers blancs sous la lèvre inférieure.

La couleur du corps est rose-rougeâtre marbré avec des fois une bande transversale rouge, les flancs ont des reflets argentés et le ventre est blanc.

Il se caractérise par sa première dorsale qui est incolore, les autres nageoires sont très légèrement teintées de rouge et de jaune.

Sa taille commune est de 10 à 20 cm et maximale jusqu’à 30cm.

C’est une espèce démersale et benthique qui vit sur les fonds de sable, de vase ou de gravier du plateau continental, de 5 m à près de 500 m de profondeur.

 

 


Rouget-barbet de roche : Mullus surmuletus

Appelé aussi Rouget, Salmonete, Soltan al hout, Boulahya ou El cadi. Son corps est allongé et comprimé latéralement, sa tête est pourvue d’un museau peu convexe et d’une bouche menée de deux barbillons mentonniers.

Les opercules sont striés, d’une couleur rougeâtre avec des bandes horizontales jaunes et rouges sur les flancs. La première nageoire dorsale est marquée par deux bandes brunes

La taille commune de ce poisson est de 10 à 25 cm et maximale jusqu’à 40 cm.

C’est une espèce démersale et benthique de fonds de rochers et de graviers, parfois aussi des fonds meubles jusqu’à 400 m de profondeur au moins.

 

 


Rouget-barbet du sénégal : pseudupeneus prayensis

Cette espèce ayant une livrée rose-rouge rayée de trois à quatre fines lignes longitudinales rouges, se différencie des autres rouget-babet par la présence d’une épine sur le bord postérieur de l’opercule.

Sa taille commune peut aller jusqu’à 25 cm et maximale jusqu’à 55cm.

C’est une espèce démersale et benthique côtière qui pénètre dans les estuaires et les lagunes entre 10 à 300 m de profondeur.

Ombrine bronzé : Umbrina canariensis

Appelé localement Maaza, Chevrette ou Courbina. C’est un poisson à corps haut, comprimé latéralement. La tête est relativement petite avec un museau arrondie et une petite bouche infère avec barbillon mentonnier.

La couleur du corps et des nageoires est grise argentée avec des reflets verdâtres. Sur les flancs apparaissent plusieurs lignes obliques et la membrane operculaire est brun foncé.

Sa taille commune est de 25 à 35 cm et maximale jusqu’à 63 cm.

C’est une espèce de fonds vaseux et sableux du plateau continental et du talus supérieur de 5 à 300 m de profondeur. Elle est plus commune entre 160 et 180m de profondeur.

 

 


Ombrine côtière : Umbrina cirrosa

Appelé localement Maazaou ou Corvina, elle a un corps allongé comprimé latéralement, elle a les mêmes caractéristiques que l’ombrine bronzé et se distingue par sa membrane operculaire très noire, et la couleur du corps qui est grise argentée avec des stries obliques sur les flancs jaunes d’or à bordures foncées. Les nageoires ont une couleur blanchâtre.

Sa taille commune est de 30 à 80 cm et maximale jusqu’à 100 cm.

Cette espèce vit dans les eaux côtières, du rivage jusqu’à 100 m de profondeur sur les fonds rocheux, sableux ou de graviers.

Les juvéniles pénètrent souvent dans les estuaires.

Pagre commun : Pagrus pagrus

Appelé localement Amzough ou Paghar. C’est un poisson de la famille des sparidés à corps assez haut et comprimé latéralement avec une tête volumineuse. Il est de couleur argentée avec des reflets roses et parfois des fines ponctuations bleues sur les flancs spécialement chez les jeunes.

Il se caractérise par la présence d’une seule tache rouge à l’aisselle des pectorales et ses nageoires à rayons épineux sauf au niveau des pelviennes dont le premier rayon est mou filamenteux.

Sa taille commune est de 20 à 60 cm et maximale jusqu’à 82 cm.

C’est une espèce démersale de fonds durs ou sableux qui fréquente les profondeurs jusqu’à 250 m, elle est plus fréquente à 100 m.

 

 


Pagre à points bleus : pagrus caeruleostictus

Appelé localement Chama ou Zouagh. Il a le corps allongé et comprimé latéralement de couleur rose, le dos est tacheté de nombreuses points bleu vif et sans bandes transversales.

Les deux premières épines de la nageoire dorsale sont très courtes, la troisième, quatrième et cinquième épines antérieures sont effilées et nettement plus longues que les suivantes, chez les jeunes.

Sa taille commune est de 20 à 50 cm et maximale jusqu’à 90 cm.

Cette espèce démersale vit sur les fonds durs jusqu’à 200 m de profondeur, elle est plus abondante entre 50 et 100 m. Les individus plus âgés sont plus au large tandis que les jeunes sont à la côte.

 

 


Pagre rayé : pagrus auriga

Appelé localement Berdad, Zougah ou Cocher. Il se caractérise par la couleur du dos rose avec 4 à 5 barres brunes rougeâtres foncées, le bord de l’opercule très sombre.

Sa nageoire dorsale a les deux premières épines courtes, la troisième, la quatrième et la cinquième épine antérieure sont particulièrement prolongées chez les jeunes.

Sa taille commune est de 20 à 30 cm et maximale jusqu’à 80 cm. il est démersale côtier de fonds durs jusqu’à 170 m de profondeur.

Marbré : Lithognathus mormyrus

Appelé également Hambal, Bermelo, Takba ou Rmouli, c’est une espèce de la famille des sparidés, il a un corps allongé de teinte argentée avec parfois des reflets jaunâtres, il se caractérise par son museau relativement allongé et pointu et la présence de 14 à 15 barres vert-brunâtres jusqu’à mi-flancs.

Sa nageoire dorsale épineuse s’étend jusqu’au pédoncule caudal est bordée de noir, les ventrales et l'anale sont jaunâtres.

Sa taille commune est de 15 à 30 cm et maximale jusqu’à 55 cm.

Cette espèce démersale côtière de fonds sableux ou sablo-vaseux, vit également au dessus des herbiers jusqu’à 150 m de profondeur.

Bar européen : Dicentrarchus labrax

Appelé aussi Bar commun, le Loup, Darii, Lahrach ou Bouchouk. C’est une espèce de la famille des moronidés.

Il a un corps allongé et légèrement comprimé, de couleur argentée sur les côtes et gris-argentée à bleuâtre sur le dos.

Caractérisé par deux nageoires dorsales bien distinctes dont la première est dotée de rayons épineux, par sa nageoire caudale échancrée et par sa tête couverte sur le dessus et sur le côté d’écailles dites cycloïdes.

Sa taille commune est de 20 à 55 cm et maximale jusqu’à 100 cm.

C’est un poisson qui vit dans les eaux côtières jusqu’à environ 200 m de profondeur, il pénètre souvent dans les estuaires et remonte parfois les fleuves.

 

 


Bar tacheté : Dicentrarchus punctatus

Appelé localement Bounakta, Darii, Loup bar ou Nobira. Il ressemble beaucoup au bar commun et se distingue par ses deux nageoires dorsales ayant la même longueur et la même hauteur, et par son dos de couleur grise bleutée avec plusieurs taches noires et une tache noire très nette sur l’opercule.

Ses yeux sont proportionnellement plus grands que celle du bar européen.

Sa taille commune est de 20 à 40 cm et maximale jusqu’à 70 cm.

C’est une espèce d’eaux côtières et saumâtres, qui vit sur les fonds sableux, sablo-vaseux ou rocheux et remonte occasionnellement en eau douce.

Turbot : psetta maxima maxima

Appelé localement Lkaraa, Kobaa ou Rodaballo, c’est un poisson plat à corps en forme de losange dont la tête et la face zénithale sont couverts de tubercules osseux saillants très caractéristiques. Les yeux sont disposés sur le flanc gauche et l’espace entre les yeux est plus grand que la taille d’un oeil.

Sa ligne latérale est arquée au dessus des pectorales et les premiers rayons de la nageoire dorsale sont libre et son origine est très en avant de l’œil supérieur.

La coloration du corps est assez variable vu la capacité de mimétisme dont dispose le turbot, et la face nadirale est blanchâtre, sans aucune pigmentation.

Sa taille commune est de 40 à 50 cm et maximale est d’environ 100 cm.

C’est une espèce benthique de fonds sableux et caillouteux jusqu’à 100 m de profondeur au moins.

Merlan : merlangius merlangus

Le merlan a le corps mince et élancé, avec trois nageoires dorsales, deux nageoires anales contiguës et une nageoire caudale droite pratiquement sans échancrure. Il est identifié par une petite tache sombre à la base supérieure des pectorales.

Le dos du merlan est bleu-vert clair, les flancs sont vert-jaune, le ventre est blanc avec des reflets argent chez le poisson vivant.

Sa taille est souvent de 30 à 40 cm et maximum 70 cm.

C’est un poisson démersal qui fréquente les eaux froides. Il vit le plus souvent dans les eaux côtières à fonds de graviers ou vaseux, mais aussi sur les fonds sableux ou rocheux.

 

 


Merlan bleu : Micromesistius poutassou

Le merlan bleu peut être confondu avec le merlan, il se différencie par ses nageoires dorsales espacées, par l’absence de tache noire à la base des pectorales et par une mâchoire inférieure proéminente.

Sa longueur maximale est estimée à quelques 50 cm.

C’est un poisson benthopélagique grégaire qui vit en pleine eau à des profondeurs plus importantes que le merlan entre 300 à 400 m de profondeur.

 

Évaluer cet élément
(0 Votes)