Le littoral marocain recèle une grande diversité en algues marines benthiques avec plus de 480 espèces (rouges, brunes, vertes…etc), malgré cette richesse, trois espèces du genre Gélidium (algues rouges) sont les plus exploitées à des fins industriels: Gélidium sesquipedale, Gelidium spinulosum et Pterocladia capilacea. Le Gélidium sesquipedale représente à lui seul 90% de la collecte des algues marines traitées au Maroc, parce qu’il permet l’extraction d’un agar-agar à pouvoir gélifiant élevé.

 

Algue rouge: Gelidium sesquipedale

Gelidium sesquipedale appelée également Rebiâa, se présente sous forme de thalle rouge à rouge brun à aspect robuste et consistance cartilagineuse. Il est constitué d’un ensemble de frondes en touffes de taille variable (10 à 25 cm) s’élevant à partir de filaments rampants qui assurent la fixation de l’algue au substrat par une série de rhizoïdes. Le pouvoir de régénération de Gelidium sesquipedale est considérable. Un tronçon de quelques millimètres peut donner naissance à un thalle entier. L’espèce Gélidium sesquipedale se rencontre surtout dans l’océan atlantique du sud de l’Angleterre jusqu’à la pointe du cap blanc. Elle se trouve sur les côtes marocaines, espagnoles et portugaises.

Elle vit dans les stations battues de l’horizon inférieur de l’étage médiolittoral et dans l’étage infralittoral en se fixant préférentiellement aux rochers durs.

 

 


Algue rouge: Gelidium spinulosum

Aspect cartilagineux, de couleur pourpre à rouge violacé. Cette espèce mesure de 2 à 6 cm de long. Les principaux axes sont nettement aplaties et étroites à la base, les branches ultimes sont courtes, souvent opposées.

 

 

 


Algue rouge: Pterocladia capilacea

Cartilagineux, les  feuilles sont aplaties de couleur rouge violacée,  de 2 cm de large et 20 cm de haut.
Pennées ou bipennées, souvent nu à la base, les  branches sont opposées ou alternes, souvent coniques aux deux extrémités et  pyramidales dans les grandes lignes.

 

Huitre creuse : Crassostrea Gigas

Aussi appelée huître creuse ou huître japonaise, l’huître est originaire du Pacifique nord-ouest et a été introduite au Maroc pour faire l’objet d’élevage à des fins commerciales. Crassostrea gigas est un mollusque bivalve de couleur gris-brunâtre avec parfois des marques violacées. L'intérieur de la coquille est gris-blanc. Elle mesure jusqu'à 15 cm de long. La coquille est allongée, de forme ovale et d'aspect rugueux, et comporte de nombreuses arêtes concentriques crénelées qui donnent aux bords un aspect dentelé. La valve inférieure est très creuse, la valve supérieure est légèrement bombée. L'huître filtre l'eau de mer pour en extraire les algues microscopiques dont elle se nourrit.

Elle vit fixée sur les roches ou sur les fonds meubles depuis la surface jusqu'à 80 m de profondeur.

 

 


Huitre plate : Ostrea edulis

C’est un mollusque bivalve qui mesure jusqu'à 10 cm de diamètre. La coquille de l’huître plate est irrégulière plutôt ronde, épaisse, avec une valve inférieure creuse et une valve supérieure plate, d’une structure feuilletée et crayeuse.

Sa couleur grise à jaunâtre avec souvent des taches ou des rayures sombres. L’intérieur est blanc grisâtre, nacré et lisse.

Les coquilles sont soudées aux rochers ou entre elles par la valve inférieure (ou valve gauche). Leur contour est souvent crénelé.

 

Seiche : Sepia Officinalis

Céphalopode assez trapu, dont le corps est composé de deux parties, le manteau et la tête. La tête possède 10 tentacules munis de ventouses qui entourent sa bouche, dont deux sont plus longs et rétractiles. Le manteau, d’une longueur de 15 à 25 cm est rayé et recouvre sa coquille interne ou sépion. La seiche est connue pour sa capacité à se fondre dans son milieu grâce à sa technique de camouflage qui lui permet de changer de couleur en moins d’une seconde. C’est une espèce démersale, « néritique » (c'est-à-dire proche du littoral), qui affectionne les fonds mixtes, sableux, vaseux ou d’herbiers. Elle vit sur la côte jusqu’à environ 150 m de profondeur, plus abondante au dessus de 100m.

 

Évaluer cet élément
(1 Vote)