Situé à la confluence de la mer méditerranéenne et de l’océan atlantique, avec plus de 3500 km de côtes et plus d’un million de km² de surface maritime, le Maroc, présente une rare diversité de milieux marins pour une grande variété de poissons, de mollusques, de crustacés et de coquillages.

Les côtes marocaines, avec plus d’un million de km² de surface maritime, sont en effet parmi les zones les plus riches en poissons à l’échelle mondiale. Ceci est dû, d’une part à sa position stratégique, carrefour de masses d’eaux d’origines et de densités différentes, et d’autre part à sa situation en zones « d’Upwelling » caractérisées par des remontées d’eaux froides profondes riches en sels et en nutriments.

Le Maroc comporte également des milieux continentaux sous influence marine, en particulier des milieux saumâtres dont plusieurs lagunes, plusieurs estuaires et baies, qui constituent des zones de frayères pour de nombreuses espèces.

La ressource halieutique marocaine englobe près d’une centaine d’espèces d’intérêt commercial, regroupées en six grands groupes :

  • LES PELAGIQUES,
  • LES POISSONS BLANCS,
  • LES CEPHALOPODES,
  • LES CRUSTACES,
  • LES COQUILLAGES,
  • LES ALGUES.

 

Répartition de la ressource halieutique par zone de pêche


Choisir la catégorie
  • Méditerranée
  • Atlantique Nord
  • Atlantique Centre
  • Atlantique Sud
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Volume pêché en KT
        
Évaluer cet élément
(0 Votes)